a

Lorem ipsum dolor amet, modus intellegebat duo dolorum graecis

Follow Us
  /  Divers   /  PARENTS SÉPARÉS : LES BASES DE LA GARDE ALTERNÉE

PARENTS SÉPARÉS : LES BASES DE LA GARDE ALTERNÉE

Quelques conseils afin de bien gérer votre divorce pour vos enfants

La coparentalité n’est pas quelque chose qui s’improvise. Il faut une certaine organisation pour que chaque parent se voit respecter ses droits et que le bien être de l’enfant soit un critère essentiel. Alors, voici quelques conseils afin de vous permettre de vous en sortir, vous qui n’êtes pas encore un initié dans ce domaine.

Qu’est-ce qu’une garde alternée ?

On parle de garde alternée quand les parents se partagent la garde de leurs enfants. Cela peut être d’une semaine chez maman et une autre chez papa ou des week-ends chez papa et le reste du temps chez maman, etc. Il s’agit de mettre en place un planning équitable pour permettre à chaque parent de s’occuper de leurs enfants correctement, et ce, malgré la séparation. L’objectif étant de garantir le bien-être des chères petites têtes blondes avant tout.

La mise en place d’une garde alternée ne se fait pas uniquement devant le juge. Cela peut aussi très bien se faire lors d’un divorce par consentement. Chaque parent décide alors du rythme à laquelle l’enfant devra être déplacé pour ne pas trop le perturber et pour qu’il puisse profiter de chacun de ses parents. C’est important pour son bon développement. Bien évidemment, il y a quelques conditions de base pour que la garde alternée soit possible.

Les conditions de base pour une garde alternée

Pour commencer, il est important que chaque parent ait de quoi accueillir leur enfant chez eux. Donc, aussi bien le papa que la maman doivent avoir une chambre et de l’espace pour permettre aux enfants de garder leur intimité et de se sentir chez eux autant chez l’un que l’autre.

Aussi, pour que la garde alternée soit possible, il faut que les parents vivent dans la même ville. De préférence, ils ne doivent être placés l’un trop loin de l’autre. Cela facilite les déplacements et l’organisation.

À savoir que la garde alternée n’est possible en France qu’à partir de 3 ans. Pour les nouveau-nés, les juges préconisent généralement une garde maternelle avec un droit de visite pour le papa. Ils ne supportent pas encore les déplacements trop fréquents et le rythme d’une coparentalité.

Enfin, il importe que les parents soient en accord sur la même chose : le bien-être de leur enfant. Et ils doivent en ce sens se mettre d’accord pour un partage équitable des jours de la semaine, des vacances et des fêtes.

Faciliter la garde alternée : voici quelques astuces

Pour les non-initiés, se lancer dans la garde alternée peut être pour le moins compliquée. Néanmoins, il y a moyen de faciliter les choses. Notamment, avoir un calendrier partagé permet de voir les rythmes et les fréquences de garde et d’éviter toute ambiguïté quant à l’emploi du temps. Prenez le temps, notamment en début d’année, pour fixer les dates et les fêtes auxquelles chacun devra prendre les enfants. Ceci vous aidera à mieux vous organiser et à mieux préparer vos enfants aux différents déplacements.

Il est parfois compliqué pour les parents d’accompagner leur enfant chez leur ex-conjoint, ou encore l’éloignement d’un des 2 domiciles par rapport à l’école ne permet pas de conjuguer travail et accompagnement scolaire en toute sérénité, c’est peut-être le moment d’engager un chauffeur privée comme ceux proposé par le service Hopways pour assurer le transport de vos enfants. Les prestataires proposent un service et un devis personnalisés en fonction des déplacements par semaine à faire et la distance à parcourir. C’est pratique et d’ailleurs, cela vous fera économiser du temps et de l’énergie. C’est une solution qui est de plus en plus prisée par les parents divorcés.

On vous conseille également d’avoir des doubles d’affaires. Cela vous évitera des crises quand bébé aura oublié son doudou chez papa ou encore les déplacements imprévus parce que votre enfant aura laissé son pantalon préféré chez votre ex.

Enfin, veillez à avoir les mêmes principes d’éducation dans les deux foyers pour ne pas perturber votre enfant. Si chez papa, c’est trop permissif et chez maman il y a trop de règles, il y a des risques que votre chère petite tête blonde ait des problèmes de comportement.

Préparer psychologiquement votre enfant

Le plus important pour réussir une coparentalité n’est pas seulement de vous entendre avec votre ex, du moins pour l’éducation des petits. Il importe aussi de préparer psychologiquement votre enfant au changement de vie qu’il va suivre. Au fur et à mesure que la garde alternée se mettra en place et qu’il avancera en âge, il sera plus à même de comprendre à quel moment il ou elle va chez papa ou chez maman.

Pour l’heure, vous devez lui expliquer que désormais, il ou elle devra faire certains déplacements pour voir maman ou papa et que cela ne change en rien l’amour que vous ne lui portez ni l’attention qu’il aura. Il faudra toujours vous rappeler que le bien-être de votre enfant passe avant tout.

Nos chauffeurs sont également expérimentés et adaptés à la conduite des enfants qui sont déclarés inadptes aux transports en commun par la MDPH et dont les transports sont pris en charge par Ile de France mobilités